30 juin 2012

Les animations de Letavia cet été

Cette année vous pourrez retrouver les guerriers de Letavia aux dates suivantes :

 

* Samedi 7 et Dimanche 8 Juillet : "Late Roman Event IV" au Museumpark Orientalis de Nijmegen (Pays Bas). Organisés par Robert Vermaat de Fectio, les "Late Roman Event" existent depuis 2005 et sont l'occasion pour des reconstituteurs de l'antiquité tardive venus de toute l'Europe de se retrouver. Nous y étions en 2008, à Archeon.

Nijmegen
Le dernier rassemblement en 2011, avec ici des membres des groupes Fectio (Pays Bas), Minervi (Allemagne) et Batavi (Grande-Bretagne). Photo de Jacques Maréchal - http://www.pixures.be/web2011nijmegen/index.htm

 

* Samedi 11 et Dimanche 12 Aout : animation au Musée de Rauranum (Rom, Deux-Sèvres) avec les Taïfali. Pour la troisième année consécutive vous pourrez retrouver les Letavi au musée de Rom avec nos amis taïfales.
Le site du musée : http://blogs.paysmellois.org/rauranum/index.php/category/Animations

 

* Dimanche 26 et Lundi 27 Aout : "Mons Badonicus", reconstitution de la bataille de Mont Badon à Old Sarum (Wiltshire, Pays Bas). Old Sarum en 2010 avait profondément marqué notre expérience de reconstituteurs, nous y retournons donc avec joie pour l'une des batailles les plus importantes de notre période, celle qui à la fin du Ve siècle voit la défaite des Saxons face aux Bretons ; menés peut être par Ambrosius Aurelianus, et/ou Arthur s'il a jamais existé !
L’événement est organisé par English Heritage et nous y retrouverons nos amis des Foederati, Britannia, Batavi, Thuringiens, Contubernium et les autres !

Le programme sur le site d'English Heritage.

* Dimanche 2 septembre : animation au Moulin Amour (Saint-Ouen de Pontcheuil, Eure, près d'Elbeuf) "Au Temps de Clovis" avec nos amis du Musée Itinérant et des Taïfali. Une thématique fin Ve où nous interpréterons le rôle des dernières forces du général romain Syagrius après sa défaite contre Clovis en 486.

486521_325303667556558_306021530_n

 

* Samedi 13 et Dimanche 14 Octobre : participation à la reconstitution de la bataille d'Hastings (Angleterre). Nous y serons aux côtés d'Hag'Dik pour cette première de Letavia en XIe siècle. L'évenement est organisé par English Heritage. Rendez-vous avec plus d'un millier de combattants saxons, normands, francs et bretons ; combats d'infanterie, charge de cavaliers et volées de flèches !

hst63194

Une photo de l'édition 2006 - Jacques Maréchal - http://www.pixures.be/hast/ings3/index_8.htm

Le programme sur le site d'English Heritage.

 

 

Pas de sorties en Bretagne ! Et non, bien malheureusement nous n'avons pas été contacté pour participer aux animations sur les fêtes historiques bretonnes cette année. Nous sommes par contre en contact avec plusieurs sites pour la saison 2013.
Si vous êtes responsable d'une association ou d'autre structure souhaitant faire appel à Letavia pour une animation historique (en V-VIe siècles, XIe siècle et bientôt une section Xe siècle également) n'hésitez pas à nous contacter, via le blog ou à l'adresse suivante : agraes (at) hotmail.fr

 


07 juin 2012

Un baptême à la fin du Ve siècle

Comme promis quelques autres photos de notre dernière sortie. Assez régulièrement nous tentons de reproduire des scènes de la vie quotidienne des Ve et VIe siècles. Cette fois ci nous avons abordé le christianisme avec un baptême tel qu'il se pratiquait à la fin du Ve siècle en Europe occidentale, par immersion complète.

DSC_0321
Edern s'apprête à recevoir le baptême chrétien. Il prie dans la position de l'orant, à genoux et les mains levées, une position de prière héritée du paganisme romain. Le prêtre Dewi map Eneuur le béni.
Dewi porte son habit sacerdotal : une longue tunique brodée de clavii, une chasuble et une étole décorée d'un chrisme.
On remarque également un autel portatif en bois entre les deux personnages. De tels objets sont attestées par les textes et on en a retrouvé en pierre en Grande-Bretagne à Vindolanda.

DSC_0328

Les compagnons d'Edern l'accompagnent jusqu'à la rivière où il va recevoir le baptême.

DSC_0331

La religion chrétienne a attend la Bretagne insulaire au moins depuis le IIIe siècle. La christianisation s'est cependant faîte de manière très disparate et progressive, surtout dans les régions les moins romanisées. C'est paradoxalement avec la chute de l'empire romain que ces régions - les franges occidentales de l'île - vont adopter le christianisme. A la fin du Ve siècle, il est probable qu'une bonne partie de la population bretonne soit devenue chrétienne, mais la conversion ne sera vraiment complète qu'à la fin du siècle suivant. Les débuts du christianisme voient un certain syncrétisme religieux où se mélangent l'ancienne et la nouvelle religion. On continuera longtemps à célébrer les fêtes celtiques païennes qui seront progressivement christiannisées ; à vouer des cultes à des idoles dans les campagnes. Un certain nombre de divinités locales seront remplacées par des saints qui récupéront leurs attributs "magiques".

DSC_0337

Le monaschisme va connaître un très grand succès dans les îles britanniques à partir de la fin du Ve siècle, mais surtout aux VIe et VIIe siècles. Passé l'an 500 de nombreux moines, souvent d'origine aristocratique et formés dans des monastères du sud de l'actuel Pays de Galles, vont participer et encadrer les migrations bretonnes vers l'ouest armoricain. Ils contribueront largement à l'évangélisation des campagnes et certains deviendront les premiers évêques des Bretons, comme Saint Samson à Dol ou Paul Aurélien dans le Léon. A l'époque carolingienne leurs vies furent rédigées par les moines des abbayes bretonnes, mais ces vitae servaient essentiellement à l'édification morale de tel ou tel fondateur de monastère et ne fournissent que très peu d'éléments historiques concernant la véritable carrière de ces saints (à l'exception de la vita de Saint Samson, composée au VIIIe siècle).

DSC_0332

Aux Ve et VIe siècles, les Bretons sont réputés pour leur conservatisme religieux. Leur christianisme ressemble encore beaucoup à celui pratiqué au IVe siècle dans l'empire romain et présente de nombreux traits archaïques comme la présence de servantes à la messe, les conhospitae.

Les églises bretonne et irlandaise vont s'opposer à l'église romaine sur plusieurs questions, sans qu'il n'y ait jamais eu de véritable schisme (Bretons et Irlandais ont toujours reconnu l'autorité du pape). Les querelles portent notamment sur le type de tonsure (le crâne est rasé sur tout le devant chez les "Celtes") et le calcul de la date de Pâques.

 

Et pour finir, quelques autres photos du camp.

P1010267

P1010307

P1010270

Posté par Morcant à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2012

Campement privé - Printemps 2012

Comme quasiment tous les ans le mois de Mai a été l'occasion de notre premier camp de la belle saison, cette fois ci à Roscoat en Plounéour-Ménez, au pied des Monts d'Arrée.

DSC_0128

DSC_0242

Première véritable interaction entre cavalier et fantassins. Ici les guerriers forment la tortue pour se protéger des javelines lancées par le cavalier.

DSC_0259

Dewi map Eneuur, qui joue également le rôle du prêtre chez nous, est le premier à s'être lancé dans le projet de cavalerie. Il y a encore du travail avant d'envisager une démonstration avec du public, tant pour adapter le harnachement et l'équipement que pour entraîner le cavalier et la monture, mais c'est une première étape vers une concrétisation de ce projet.

P1010334

DSC_0278

P5190057

Une occasion pour d'autres de s'y essayer. Ici Morcant figure un chef breton des alentours de l'an 500, sur sa monture.

P1010306

P1010288

La cavalerie était le fer de lance des armées bretonnes du Haut Moyen Age. Au IXe siècle les cavaliers bretons deviennent très crains des Francs. Ils utilisaient principalement des techniques de harcélements, lançant leurs javelots puis feignant la retraite à fin de mieux désorganiser l'ennemi.
Le cheval est aussi un symbole de prestige pour le guerrier, tenu en haute estime dans la culture brittonique.

P5190051

Il faut aussi savoir se défendre de la cavalerie. Ici une démonstration d'une formation militaire romaine tardive, le contra equites, destiné à repousser les charges montées.

DSCF3449

Une autre notule suivra avec d'autres photos du camp.

En attendant vous pouvez toujours les retrouvez sur les galeries suivantes :

https://picasaweb.google.com/104850002854398970249/20120520094050?authuser=0&feat=directlink#

http://www.flickr.com/photos/78958904@N07/7234164050/in/photostream/

http://s516.photobucket.com/albums/u323/Morcant_Gawr/Private%20camp%20May%202012%20at%20Roscoat/

Un grand merci à David, Pauline, Dominique et Vincent pour les photos.

Posté par Morcant à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2012

Apostata (Ken Broeders)

Bonne nouvelle ! En octobre 2012, les 3 premiers tomes de la Bande dessinée APOSTATA de Ken Broeders, dessinateur belge, sera enfin éditée en français !

Pour plus d'infos, cliquez ICI

109684_s0201004292059apostata2mandragonscale

 

Les BD de ce talentueux illustrateur, et aussi reconstituteur passionné du Bas Empire romain, étaient jusque là éditée en néerlandais uniquement...

apostata_5_large

Prent-Apostata

apostata1

180271_162964223755760_100001265509803_419672_6017894_n

apostata2

 

Posté par Gwandallazzara à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2012

Les cinq ans de Letavia - 17-18 Mars 2012

Il y a un mois environ nous nous sommes rassemblés pour fêter les 5 ans de Letavia, fondée le 9 Mars 2007. Tant de chemin parcouru depuis ! C'est aussi l'occasion de remercier nos amis des différentes troupes françaises et européennes pour leur aide depuis le premier jour.

Au programme donc il y eu un entraînement avec un superbe coucher de soleil sur la baie des Trépassés, et l'habituel festin brittonique. Une première par contre : une ambiance sonore grâce à Drustan et à sa lyre. Il s'agit en l'occurence d'une reproduction de la lyre anglo-saxonne de Sutton Hoo (VIIe siècle) réalisé par ses soins. Drustan (Benjamin Simao) que vous pourrez rencontrer fréquement auprès des Letavi est facteur d'instruments anciens, voici son site :
http://www.trinoxsamoni-lutherie.fr/

Quelques photos (merci au passage à Pierre et Pauline pour les avoir prises), d'autres peut être prochainement :

P1040285

P1040292

P1040306

P1040312

P1040320

P1040364

Le reste par ici :
http://s516.photobucket.com/albums/u323/Morcant_Gawr/5%20ans%20de%20Letavia%20-%20Mars%202012%20-%20Cleden/

 



23 mars 2012

Entraînement et sortie au Huelgoat

Retour à la fin du Ve siècle avec fin février, une petite sortie accompagnée d'un entraînement au Camp d'Artus, au Huelgoat. Rebaptisé au XIXe siècle par les romantiques, cette forteresse de l'époque gauloise fut probablement la plus grosse agglomération du peuple des Osismes avant la conquête romaine (où elle sera supplantée par Carhaix/Vorgium). Fouillé partiellement par Wheeler dans les années 1930, le site comporte un très bel exemple de murus gallicus, le mur gaulois caractéristique fait de bois et de pierre. Un principe qui sera d'ailleurs réusité au Haut Moyen Age en Grande-Bretagne.

Le site fut réutilisé au Moyen Age central avec l'édification d'une motte castrale à l'une de ses extrémités. Bien que nous n'ayons aucune preuve d'une occupation vers les V-VIe siècles, elle pourrait avoir été envisageable de manière temporaire ou continue comme pour les hillforts insulaires (l'un des exemples les plus célèbres étant le hillfort de South Cadbury dans le Somerset, fortifié à l'âge du fer et réoccupé à partir du Ve siècle après JC).

IMG_2717

IMG_2723IMG_2739

IMG_2820IMG_2817

D'autres photos par ici :
http://s516.photobucket.com/albums/u323/Morcant_Gawr/Training%20Huelgoat%20February%202012/

Posté par Morcant à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2012

Première sortie XIe siècle

L'un des gros projets de Letavia pour cette année est le développement d'une section consacrée au XIe siècle breton. Si le Ve siècle marque la fin de l'antiquité et le début du Moyen Age, le XIe siècle voit la fin de ce que l'on appelle le Haut Moyen Age et l'entrée dans la féodalité.

Au XIe siècle la Bretagne est partagée entre plusieurs comtés et vicomtés. Les plus puissantes familles sont celles des comtes de Cornouaille, de Penthièvre, de Rennes et de Nantes. Le pouvoir ducal va longtemps appartenir à la maison de Rennes, qui ne tient effectivement que les comtés de Rennes et de Vannes. L'autorité ducale est contestée par les comtes de Penthièvre et le Léon. Alain Canhiart, puissant comte de Cornouaille vers 1050, va étendre son influence dans le Nantais en épousant la fille du comte Budic, Judith.

A la mort de Conan II de Rennes en 1066, le titre ducal passe au fils d'Alain Canhiart, Hoel. Son fils Alain IV Fergent s'illustrera comme chef de guerre et participera à la première croisade.
Les Bretons font fâce à de puissants voisins : les comtes d'Anjou, du Maine, mais surtout le Duc de Normandie, Guillaume. Guillaume s'en prend à plusieurs reprises aux Bretons, mettant le siège devant Dinan et Dol, sans succès véritable. En 1066 il entreprend l'invasion de l'Angleterre et entraîne de nombreux bretons à sa suite.

Ces Bretons sont en majorité issus du nord de la péninsule, et menés par Alain le Roux et Brien, les fils du comte Eudes de Penthièvre. L'armée de Guillaume va affronter les Saxons du roi Harold à Hastings. Les Bretons vont former l'aile gauche de l'ost. Leur cavalerie est reputée, mais les Bretons vont fuir devant les Saxons, entraînant une partie de l'armée ennemie à leur poursuite. Les Normands vont prendre l'avantage, la cohésion saxonne rompue, Harold sera tué et Guillaume devenu Le Conquérant est sacré roi d'Angleterre.
Les Bretons se voient récompensés de nombreuses terres dans le Cornwall, les marches galloises et le nord de l'Angleterre. Au contact des Gallois, les traditions vieilles de plusieurs siècles se retrouvent et va en naître la matière de Bretagne. La conquête de l'Angleterre par les Normands aura donc indirectement aidé à populariser la légende arthurienne dans l'Europe entière, permettant les développements du mythe au milieu du Moyen Age.

Letavia et le XIe siècle.
Notre objectif est de participer au mois d'Octobre 2012 à la reconstitution de la bataille d'Hastings, organisée par The Vikings et English Heritage. Nous sommes donc quelques uns à travailler sur les tenues et l'équipement de miles bretons de la seconde moitié du XIe siècle, au service des seigneurs de Penthièvre. L'équipement du soldat est similaire à celui des Normands avec casque à nasal, lance, épée, bouclier en goutte d'eau, gambison et maille. Pour nos broderies et les motifs de nos boucliers, nous nous inspirons par contre de sources bretonnes (manuscrits, sculpture romane, etc.).

Fin Janvier nous avons été invités à un rassemblement sur le site de la Haie Joulain, près d'Angers, par nos amis d'Hag'Dik et de Foulques Nerra, aux côtés de membres d'An Miles et du Franco-Flemic Contingent. Une occasion de se familiariser avec l'équipement, les tactiques de combat et de passer un très bon moment sur cette superbe reproduction d'une motte castrale du XIe siècle, animée le reste de l'année par la Mesnie Joulain.

Quelques photos.


IMG_4634

IMG_4556
Au premier plan, Edern et Morcant de Letavia encadrent le sergent Robert (Foulques Nerra).

IMG_4584

IMG_4666

La course du bon miles, une série d'épreuves bien physiques dans la bonne humeur.

IMG_4616

IMG_4595

D'autres photos par ici :
http://s516.photobucket.com/albums/u323/Morcant_Gawr/La%20Haie%20Joulain/

Un grand merci à Harald (Hag'Dik) pour ces images. Un énorme merci à Berhthramm d'Hag'Dik pour l'invitation et toute l'organisation.

Posté par Morcant à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2012

Le Marché de l'Histoire (Est)

Publicité A4 (Ste Marie)

Posté par Gwandallazzara à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2011

Bloavezh Mat 2012

409445_2705190742624_1042434926_32859890_497773730_n

Posté par Gwandallazzara à 19:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2011

Assemblée générale et excursion en Cap Sizun

Les 13 et 14 Novembre derniers eu lieu l'assemblée générale annuelle de Letavia. Outre les préparatifs variés pour la saison à venir, ce fut l'occasion de tenir l'habituel festion ; et le lendemain d'aller patrouiller les côtes de Cléden en Cap-Sizun ; anciennement peut être un Plou Cletoen en Pou Seiden. A noter dans les environs les ruines d'un fort romain fouillé sommairement au XIXe siècle, où l'on aurait retrouvé du matériel archéologique du IVe siècle. Peut être l'une des fortifications mineures du Tractus armoricanus, le réseau de défense côtier mis en place en Gaule du nord pour contrer les pirates saxons et francs. Une voie romaine menait jusque là depuis Quimper.

 

Group02

Group05

Un parti de guerriers bretons s'aventurent sur la côte de Cletoen...

Watch02

La côte est sous surveillance.

Louan02

Louan map Arthmael porte ici un bouclier figurant l'épisème des Mauri osismiaci, l'unité romaine qui était stationnée dans le territoire des Osismes (Finistère et ouest des Côtes d'Armor). Rappelant le symbole asiatique du Tao, il lui est en fait antérieur. Il s'agit d'esses que l'on retrouve dans l'art celtique Laténien.

Edern04

Edern, breton né dans le Pou Seiden, ici casqué d'un modèle inspiré des casques de Saint Vid.

Posté par Morcant à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



« Début   1  2  3  4  5  6  7    Fin »